jeudi 30 avril 2015

cours d'économie

video
association culturelle burkinabè  a besoin de vos dons pour  réaliser ces projets d'entraide sociale en afrique et en europe .vous pouvez envoyer vos dons au 9 rue du chateau d'eau ris orangis 91130 France  chez monsieur ouedraogo frederic le trésorier si  envoie de chèque libéllé à l'ordre de l'association culturelle burkinabè nous sommes en partenariat avec la mairie de paris et bnpparisbas

jeudi 2 avril 2015

dissertation : la politique americaine face à la crise de 1929

notion essentielle à mettre dans la dissertation : je n'ai jamais cru que dans notre système capitaliste les gens doivent être  pauvres . Je crois qu'ils sont pauvres  parce que nous n'avons pas  assez  de cervelle pour diviser  chaque année notre revenu national et les empêcher d'être pauvres . Harry Hopkins conseiller du président  Roosevelt

Le plus  de cervelles  fait penser à l'ambition  du New Deal  d'une plus grande réactivité  pour faire  face à la crise  de 1929 .
La première idée importante  est de mettre en évidence  la naissance de l'interventionnisme . Pour la première fois dans l'histoire économique  , l'Etat  intervient  massivement  pour faire face  au dysfonctionnement  du marché . Sur le plan économique  ,l'investissement  public va se substituer  à l'investissement  privé  à travers  la politique des grands travaux . Sur le plan social , le chômage apparaît pour la première fois  comme un mal  social ce qui justifie  les premières mesures  de protection  des salariés  et des chômeurs .

Cependant , l'intervention  de l'Etat ne sonne  pas  pour  autant  la fin des mécanismes de marché , Beaucoup  de décisions relèvent de  l'encadrement  de ces mécanismes : sécurisation des marchés financiers , normalisation  des relations sociales . En final , il y'a bien  rupture  avec la mise en œuvre  de politiques  conjoncturelles actives  mais  sur le plan structurel  l'économie  américaine  reste  fondamentalement libérale et le marché  reprendra d'ailleurs  toute  sa place  après la Seconde guerre mondiale .

mardi 17 mars 2015

Un monde en quête de cohésion

Aux états -unis , au cours des années 1930 on assiste à un durcissement des conflits sociaux  avec la montée en puissance  des syndicats . les effectifs augmentent dans des proportions   très significatives  et les conflits deviennent de plus en plus  violent .

En France , le mois qui sépare l'élection du Front Populaire  de sa prise  de fonction est une période  marquée  par des conflits  très importants . En final , toute l'industrie  est touchée  ainsi que le commerce et les grands magasins .L'ensemble  du secteur  privé est  concerné , soit directement  par la grève , soit  par des problèmes d'approvisionnement  en matières premières et en énergie . les grèves de 1936 marquent  la rupture puisque  le mouvement social prend une forme différente  de celle des conflits  passés avec  l'occupation des usines  ce que l'on appellera  la grève  sur le tas .


L'absence  de cohésion  se fait également  ressentir  à l'échelle internationale  en premier lieu  sur le plan commercial . Dans ce domaine  , on assiste à une montée  en puissance  du  protectionnisme  dans le monde . les premières  mesures de protection  du marché intérieur  sont  prises aux états unis  suivies très rapidement  par des réactions  du même ordre un peu  partout dans le monde .

Sur le plan monétaire  , la crise provoque  la fin du SMI . l'éffondrement  de celui ci est précipité par la dévaluation  de la livre en 1931 . une dernière tentative  est menée pour rétablir  l'étalon de change  or lors de la  conférence de londres en 1933

Les années 1930 : les années sombres

Aux états unis , la crise financière se transforme en crise bancaire . Les banques  sont  victimes  directement de la crise boursière  en raison des prêts  qu'elles ont accordés . Les banques  ne pouvant faire face  à cette demande  de retrait massif , le système  bancaire  enregistre  en conséquence une multiplication  de faillites  qui s'enchaînent  dans un processus cumulatif  de perte de confiance .

Pour les entreprises  industrielles , à la raréfaction du crédit liée aux difficultés bancaires vient s'ajouter la contraction des débouchés , deux facteurs  qui provoquent   l'arrêt  brutal  des investissements  malgré la baisse des taux d'intérêts . Pour écouler  leur production  , les industriels  sont contraints  de baisser les prix , faisant ainsi  entrer  l'économie américaine  dans la déflation .

L'impact de ces difficultés  sur l'emploi est considérable , le taux de chômage se rapproche  des 25 pour cent  de la population active  en 1933 et les salaires connaissent une baisse significative .

A travers le new deal , l'administration  américaine  cherche à relancer l'économie . la mesure la plus emblématique  et la plus connue est le programme de Tenessee-Valley Authority (mai 1933) . A travers cette  organisation  se met en place  une politique de grands travaux  qui annonce les politiques keynésiennes  s'appuyant  sur  le mécanisme  du multiplicateur  d'investissement .

La sécurisation  des marchés  financiers  est également  une des priorités  du  gouvernement . A cet effet  , la loi sur la vérité  des actions est votée en 1933  afin qu'une plus grande transparence  soit de mise  lors de l'émission  de nouveaux titres . Historiquement  plus importante  encore , la décision  de 1934  de créer la SEC (Securities and exchange  Commission) qui , depuis lors  est charger de surveiller les activités boursières .


Le new deal se traduit enfin par un virage  plus social  dans la politique américaine  avec  des mesures  visant à améliorer  les conditions de travail et  de vie des salariés .

En France , l'originalité  dans les politiques   mises en oeuvres  apparaît plus tardivement avec l'arrivée du Front populaire  en 1936 .. L'originalité  réside  içi dans la volonté içi dans la volonté d'inverser  l'ordre des priorités entre le financier , l'économique  et le social .


La politique menée  qualifiée de politique  du pouvoir  d'achat  repose  essentiellement  sur la mesure  phare de réduction  du temps  de travail . En conséquence  la durée légale du travail  hebdomadaire  passe de 48 heures à 40 heures , modifiant  ainsi considérablement  la réforme de 1919    qui avait  institué  la journée  de 8  heures  à raison de 6 jours par semaine .

samedi 14 mars 2015

de la grande guerre à la grande crise

Après la meurtrière  parenthèse de la première guerre mondiale , les grandes puissances économiques vont reprendre  leur élan  dans le cadre du capitalisme libéral hérité de la révolution  industrielle . Toutefois , les rapports de force ont changé , les états unis ont , en effet , profité  de leur participation militaire tardive au conflit . on peut même considérer que le nouveau monde  à tiré profit   commercialement  et surtout financièrement du conflit sur le vieux continent .

Les états unis vont surmonter  la crise de reconversion  de l'après guerre . (retrouver une production civile ) et connaitre  une période  de prospérité  comme jamais  ils n'en ont connu  jusque -là .L'Amérique  devient  la puissance économique  dominante , les  Américains  consomment alors  la moitié   de l'énergie  électrique   mondiale . Les ressorts de cette expansion sont à chercher  dans l'efficacité   apportée par le  taylorisme .

Les Américains découvrent alors l'ère  de la consommation et de la  production de masse . Si les biens  d'équipement ménagers se diffusent ( réfrigérateurs, radiateurs , aspirateurs ...) L'évènement  économique majeur  de cette époque  reste l'avènement  de l'automobile   comme  produit  accessible  au plus grand nombre .

Toutefois la crise  de 1929 oblige  à revoir  l'analyse  économique  des années  1920 et à considérer  comme factice la prospérité   observée  au cours  de cette  décennie . La croissance  reposerait  notamment  sur le caractère  artificiel  de la hausse  de la demande stimulée à la fois par la publicité  et par le crédit .


Les performances  de l'industrie  américaine  semblent  justifier la hausse des cours boursiers . Cependant   , il est beaucoup  plus surprenant  de constater  que les deux phénomènes ne se réalisent pas  dans les mêmes proportions . la rationalité économique  perd encore un peu plus de sa substance en juin 1929 lorsque les chiffres de la production automobile  commencent à chuter  , alors que les cours boursiers  continue leur  progression  à la hausse ..


Début octobre , les cours boursiers  deviennent très instables . la catastrophe  débute  le jeudi noir " du 24 octobre  1929" et  se poursuit  le mardi noir  du 29 octobre  . 16 millions de  titres   sont offerts  à la vente  et les cours  chutent  à nouveau  de plus de 40 points . la chute  ne s'arrêtera plus jusqu'en 1993 et la crise va se diffuser à l'ensemble  de l'économie américaine .


Il est bien évident  que le Krach boursier  est la suite logique de la folie  spéculative . Pour certains  auteurs , la spéculation est la conséquence  d'une politique  monétaire laxiste  de la banque centrale  américaine  favorisant  l'endettement  des agents  à des  fins  de placements boursiers.



Mais s'il y a eu crise boursière , celle çi s'explique  aussi par la faiblesse  de l'économie  réelle . L'analyse des faiblesses  de l'économie  réelle  renvoie   à la question de la surproduction ou de la sous consommation . on peut à ce titre constater que les années 1920 restent marquées par l'émergence  de la production  de masse et l'idée que la consommation ne parvient  à s'ajuster  que par un certain nombre d'artifices( développement du crédit notamment )

vendredi 13 mars 2015

La révolution industrielle ou l'entrée dans le monde économique

Il est communément admis que la révolution industrielle à été précédée d'une révolution agricole . cette première  révolution industrielle à été précédée d'une révolution agricole . cette première  révolution se serait  déroulée  approximativement au cours  de la période  1680-1720 .Elle s'explique par des transformations dans l'organisation générale  de la production avec l'abandon de l'exploitation collective et la mise en place de parcelles individualisées . le souci de faire fructifier  leur domaine  va pousser à l'innovation  les grands propriétaires .

les surplus agricoles ainsi dégagés vont permettre un développement démographique jamais connu jusqu'alors . .  cette évolution démographique  contribue   à fournir des facteurs de production en plus grand  nombre  mais également à stimuler cette demande  . on peut considérer qu'il s'agit  là de deux éléments  importants dans le décollage de l'industrie .La réponse  apportée  par l'industrie  à la hausse  de la demande agricole n'a pu se faire que grâce à de multiples  innovations  dans la métallurgie et le textile .

Le passage de l'artisanat à l'industrie  ne peut se faire sans que certains individus n'en assurent  le financement . ces acteurs  , les capitalistes  vont faire appel  à d'autres agents  les "salariés " qui acceptent de vendre leur force  de travail dans cette nouvelle organisation  de la production . le capitalisme  va ainsi prendre forme au cours du 19 siècles avec l'apparition des sociétés anonymes  (vers 1856 en angleterre et vers 1867 en france )

Histoire économique de la révolution industrielle à la seconde guerre mondiale

Débutée à la fin du 18 siècle au Royaume -uni et se diffusant au cours du 19 siècle, la révolution industrielle  génère  des mutations économiques , avènement du capitalisme et du libéralisme , mais également des changements essentiels dans le fonctionnement même des sociétés  avec  l'apparition des classes sociales  puis rapidement leur rivalité  .

si la Première guerre mondiale met un coup d'arrêt à cette expansion et marque  la fin  de la domination européenne , les nouvelles règles économiques et  sociales  qui semblent sources de progrès se généralisent au  cours des années 1920 qui se terminent par la grande crise de 1929 .


cette crise va plonger les pays  industrialisés dans des difficultés suffisamment importantes pour  que  de nouvelles approches  en matière de politique  économique  soient adoptées. les années 1930 vont ainsi annoncer les interventions    que de nombreux  états  vont mettre en place dans le domaine économique  et social de façon significative  encore après la seconde guerre mondiale

Peut on établir un lien entre la pensée économique contemporaine et les décisions politiques?

La pensée économique contemporaine s'exprime sous forme de théories, de recherches , de concepts. ses champs d'analyse et ses méthodes sont multiples , plus ou moins inspirée de la situation réelle . La décision politique  cherche à infléchir la situation économique  réelle . ces deux domaines sont donc plus  naturellement liés. Les décisions politiques peuvent s'appuyer sur une réflexion économique , constituer un objet de recherche  en économie .

Les décisions politiques peuvent s'inspirer des théories économiques . En effet , les dirigeants économiques prennent la plupart  de leurs décisions en référence à des courants théoriques . Ainsi , la théorie keynésienne a conduit aux politiques de relance , le monétarisme à la rigueur  monétaire . Le renouveau néoclassique à inspiré de nombreuses politiques  libérales au cours de la décennie  quatre vingt . Plus particulièrement  , le reaganisme  s'appuyait sur la réflexion  sur la réflexion des économistes  de l'offre . Aujourd'hui les théories de  la croissance endogène  réhabilitent le rôle de l'état dans l'économie .

Néanmoins ,il ne faut pas exagérer le rôle de la pensée dans la conduite  des politiques économiques . les gouvernements doivent prendre  en compte les diverses  contraintes liées   à la situation réelle  et non théorique . Ainsi  la réhabilitation  du rôle de l'état n'annule -t-elle pas l'urgence des déficits publics . L'opinion publique , les diverses pressions auxquels sont soumis les gouvernants , l'urgence et l'imprévu de certaines situations réduisent  le rôle   de théories  dans la conduite des politiques économiques .

en outre , la décision politique  est un des champs de réflexion de la pensée économique . l'école des choix  publics analyse  le type de rationalité en oeuvre  dans la prise  de décision politique : recherche de l'intérêt général  ou optimisation d'une trajectoire personnelle ? La théorie des jeux étudie  les diverses stratégies   possibles  pour un gouvernement dans le cadre des négociations .

mercredi 11 mars 2015

La théorie des jeux et l'analyse économique

La théorie des jeux s'inscrit dans le cadre de la décision  en univers incertain . Elle prend en compte les situations  dans lesquelles  il y a interaction entre les choix des acteurs . l'objectif de cette théorie  est alors de déterminer  le comportement  des agents rationnels  ayant  à prendre  une décision sans connaitre celle des autres participants .

Le champs d'application de la théorie  des jeux va de la décision d'entreprise en situation de concurrence  imparfaite aux comportements sur les marchés financiers  en passant par les négociations avec les syndicats ..


La théorie des jeux à permis de mettre en évidence des phénomènes particuliers, ainsi  le dilemme du prisonnier  montre que rationalité individuelle  et rationalité  collective ne correspondent pas forcément .

ce dilemme met en scène deux prisonniers arrêtés et écroués dans des cellules séparées et connaissant  la règle du jeu . Chacun  à intérêt à dénoncer  quelque soit  la décision de l'autre prisonnier . La sanction sera donc alors de 2 ans  de prison alors  que la rationalité collective aurait conduit  les deux prisonniers  à se taire (1 an de prison)

La théorie des jeux à mis en évidence  le rôle  des croyances . c'est à dire des présupposés et des anticipations , dans la prise  de décision des agents . certains croyances  sont auto réalisatrices . c'est à dire qu'elles sont validées à condition d'être  partagées , quelle que soit  leur rationalité  propre . Ce phénomène à permis d'analyser  certains  aspects  du fonctionnement des marchés financiers

Hétérodoxes et nouvelles voies de recherche en économie

Shumpeter considère l'innovation comme la seule justification du profit . selon lui le progrès technique  est à l'origine  d'un processus de destruction créatrice . Pour shumpeter, l'entrepreneur est l'agent propagateur des innovations économiques , qui stimulent la croissance et favorisent la mise en place de nouvelles structures . A l'inverse , lorsqu'une technologie arrive à maturité , la croissance se ralentit . l'innovation fournit donc aussi une explication  des cycles longs .


L'institutionnalisme incorpore  les raisonnements économiques dans un ensemble  complexe d'institutions c'est à dire de règles , d'habitudes , de comportements , de conventions qui déterminent  les actes des individus , des groupes sociaux ,des entreprises . Galbraith montre que les entreprises capitalises peuvent imposer leur  loi au consommateur (théorie de la filière inversée) . pour la théorie des conventions  et l'économie des organisations , les entreprises et les ménages sont réunis par un ensemble  de règles , de conventions, qui organisent  leur fonctionnement économique .

Les nouvelles théories de  la croissance mettent l'accent sur le rôle de l'innovation . le progrès technique est une variable expliquée , qui renvoie à des comportements et à des variables économiques . la politique économique peut donc influencer  la croissance  à long terme , ce qui réhabilite  le rôle de l'état . la macroéconomie financière met en avant la globalisation financière , qui accroît  les interdépendances entre les pays et amplifie les fluctuations réelles de la croissance .

mardi 10 mars 2015

les analyses d'inspirations marxiste

L'analyse marxistes des crises capitalistes met l'accent sur la sous -consommation des ménages et sur la sur -accumulation du capital. La mercatique, les exportations , les dépenses publiques ne sont alors que des soutiens permanents à la demande .

Le capitalisme monopoliste D'Etat interprète l'existence du secteur public comme un moyen  de lutter contre la baisse du taux de profit. l'Etat prend en charge les secteurs les moins rentables et laisse au secteur privé les activités les plus lucratives .

La théorie de l'échange inégal dénonce l'impérialisme des pays développés dans leur échanges avec le tiers -monde et préconise un développement accentué.

La théorie de la régulation explique la crise actuelle par la crise du mode de régulation fordiste basée sur la production de masse et la consommation de masse rendue possible par des forts  gains de productivité.

samedi 7 mars 2015

Le renouveau néoclassique

L'intégration des idées keynésiennes dans une optique néoclassique est l'objectif de la théorie du déséquilibre , qui interprètent les déséquilibres entre l'offre et la demande comme un ajustement par les quantités  lorsque l'ajustement par les prix  est impossible .


Le monétarisme est une contestation plus radicale de keynes . Hayeck et Friedman s'opposent aux hypothèses retenues par keynes , notamment en ce qui concerne les anticipations  des agents économiques . Ils montrent les effets négatifs des politiques monétaires d'inspiration keynésienne et préconisent un strict contrôle  de la masse monétaire  , condition de l'équilibre économique .

Les théories de l'offre et de l'école des choix publics (public choice)s'attaquent à l'intervention de l'Etat , aux dépenses publiques . Laffer montre que "trop d'impôt tue l'impôt" .

Tullock et Buchanan font le lien  entre le choix publics et les processus électoraux .

les modèles de croissance d'inspiration néoclassique, comme celui  de solow par exemple, partent de l'optimum concurrentiel néo classique  . ils tracent le chemin d'une croissance équilibrée à long terme .

La nouvelle micro -économie abandonne les hypothèses les moins réalistes du modèle de concurrence néo classique . Dans la théories des contrats , les agents ne disposent pas du même niveau d'information. la théorie des jeux inclut les possibilités d'influence des comportements des agents par les décisions des autres


association culturelle burkinabè

L'association culturelle burkinabè à besoin de dons de toutes sortes pour les cours en ligne  si chèque envoyer à l'ordre de l'association culturelle burkinabè  à l'adresse suivante : 9 rue du chateau d'eau ris orangis 91130 france .appart14  chez ouedraogo Frédéric


l'association est partenaire avec la bnpparisbas  france,pour mener à bien des projets de developpement entre l'afrique et l'europe favoriser des échanges . formations des femmes , lutte contre l'analphabétisme au burkina faso , construction d'un centre hospitalier universitaire à kombissiri . construction d'un complex touristique et agricole au burkina faso . apprentissages des rites et coutumes africaines etc ..lutte pour plus d'égalité entre les femmes et les hommes au burkina faso en afrique .


Nous sommes une association . notre numéro de déclaration à la préfecture de police de paris est le w751220487 .
l'association est immatriculée à simpa mairie  de paris .

l'association est toujours active.


adress mailing to send something like given or check payable to association culturelle burkinabè : 9 rue du chateau d'eau ris orangis 91130 france

L'expansion keynésienne

Après la Seconde guerre mondiale , de nombreux économistes  propagent et vulgarisent la pensée macroéconomique keynésienne . Par exemple le modèle  IS-LM de Hicks et Hansen est une formalisation du système keynésien comportant  la situation d'équilibre  monétaire et réel .

les analyses keynésiennes de la croissance , à la suite du modèle d'Harrod et Domar , montrent que la croissance ne peut être  équilibrée qu'à certaines  conditions d'investissement, de consommation et de répartition. D'autres auteurs ont donné une interprétation keynésienne des cycles économiques .

les relations économiques internationales sont intégrées dans l'analyse keynésienne en considérant les exportations  comme des moyens  de compenser la faiblesse de la demande intérieure.

L'influence keynésienne sur les politiques économiques est très grande . l'analyse keynésienne inspire  des politiques  axées sur le soutien  à la demande par des moyens monétaires et budgétaires . Les post -keynésiens montrent l'influence positive du budget  de l'Etat  sur l'activité économique . En outre les systèmes de comptabilité nationale  sont souvent élaborés sur la base keynésienne .


Association culturelle burkinabè(ACB)

La pensée économique contemporaine

les analyses économiques contemporaines  peuvent être classées en deux grandes catégories : celles qui reprennent le champ d'analyse d'un grand courant et celles qui s'en distinguent . les premières sont qualifiées d'orthodoxes et les autres d'hétérodoxes .

les idées classiques et néo-classiques , marxistes et keynésiennes ont continué d'inspirer  les économistes  bien après  la mort  de leur fondateurs . les concepts  sont alors élargis , adaptés à la période contemporaine ou renouvelés , mais la base théorique , les principes fondamentaux demeurent.


les hétérodoxes tentent de construire des modèles théoriques totalement nouveaux , souvent en liaison  avec d'autres disciplines : histoire , sociologie.. la pensée économique est constituée  de courants dont l'influence évolue .

En quoi l'analyse keynésienne s'oppose -t-elle aux analyses classiques et néoclassiques ?

L'analyse keynésienne s'oppose fondamentalement aux théories  classiques et néo classiques , keynes conteste la loi des débouchés , la prépondérance  de l'analyse micro-économique et le libéralisme .

Keynes remet en cause la loi des débouchés . selon lui ce sont les débouchés  qui créent l'offre  et non l'inverse . les entreprises produisent  ce qu'elles espèrent pouvoir vendre et elles investissent et emploient en conséquence.

L'analyse keynésienne est d'entrée macro-économique, ce qui est en contradiction avec les néo -classiques pour qui les mécanismes collectifs ne sont que la juxtaposition des choix  individuels . Keynes montre qu'au contraire , un raisonnement individuellement rationnel peut être collectivement néfaste .il s'oppose donc à la main invisible  des classiques .

Enfin  keynes préconise l'intervention de l'Etat  pour relancer la demande. Au contraire des classiques et des néo-classiques . Il croit possibles les déséquilibres économiques  persistants , en particulier le chômage . d'après lui l'Etat doit intervenir  pour rééquilibrer les marchés .



ASSOCIATION ACB  (culturelle burkinabè)


Les limites de la science économique

La science économique rencontre des limites , quel que soit le courant théorique considéré : l'impossibilité d'isoler les comportements  économiques , la partialité des idées et la difficulté  de l'expérimentation. En tant que science sociale , l'économie traite des comportements d'individus , de groupes . or il est souvent illusoire de vouloir isoler  le caractère  économique des choix , tant d'autres critères, psychologiques ou sociologiques par exemple interviennent également.

Tout théoricien s'appuie sur un système de références, de croyances , valables dans un contexte précis , qui détermine son mode de raisonnement. Ainsi les vérités économiques sont partiales .

La mise en expérimentation des lois économiques nécessiterait d'interrompre, le déroulement  du temps , de pouvoir revenir en arrière . faute de cela , les économistes  ne peuvent qu'interpréter  l'évolution  de certaines variables  comme si les autres n'avaient pas changé , ce qui montre la relativité des observations "toutes choses égales par ailleurs "









Association (ACB=il est écrit en langue dioula) culturelle burkinabè

Le courant keynésien

John -Maynard Keynes (1883-1946) écrit dans le contexte de la grande crise économique des années trente et  tente d'apporter les moyens de compréhension et un schéma d'action pour lutter contre les crises.

son analyse strictement macro-économique est ménée en termes de circuit. Pour lui la demande est fondamentale et surtout la "demande effective " c'est à dire la demande anticipée  par les producteurs . c'est elle qui détermine  les autres éléments  du circuit : production , revenu , emploi .


L'intervention de l'Etat dans l'économie est nécessaire , selon keynes  pour soutenir la demande . le libre  fonctionnement des marchés ne conduit pas forcément à l'équilibre . Des déséquilibres durables  sont possibles , en particulier sur le marché du travail ou la demande des entreprises s'ajuste en fonction  de la demande effective  même si cela ne correspond pas au plein emploi . c'est pourquoi L'Etat doit agir  pour relancer la consommation et l'investissement

Le courant néoclassique

. Les économistes néo-classiques s'opposent à la valeur travail et mettent en avant le rôle de l'utilité marginale . c'est la satisfaction que procure la dernière unité consommée -ou une unité supplémentaire-d'un bien qui donne aux biens leur valeur . cette satisfaction est normalement décroissante.

L'homo oeconomicus est un être fictif , absolument rationnel , dont toutes les actions sont guidées par le souci de maximiser sa satisfaction. le raisonnement néo-classique est avant tout micro-économique: le marginalisme conduit  chaque agent à comparer  le gain et le coût  d'une unité supplémentaire pour chaque décision économique .

L'équilibre général est obtenu  par la juxtaposition des préférences individuelles des agents , qui donne une courbe d'offre croissante et une courbe de demande décroissante . A l'intersection des deux courbes , l'équilibre est obtenu et représente un optimum de pareto au sens ou  aucune  amélioration  de la situation d'un agent ne peut être obtenue sans que celle d'au moins un autre ne soit détériorée. le réajustement par les prix permet de revenir à l'équilibre en toute situation , ce qui rend impossible les crises durables .

mardi 24 février 2015

curriculum vitae de l'administrateur du blog


Frédéric OUEDRAOGO 0789239312
9, rue du Château d’Eau sorbonne_frederic@yahoo.fr
91130 RIS-ORANGIS Permis B

AIDE COMPTABLE

COMPETENCES

  • Enregistrer toutes les pièces comptables (Achats, Ventes et Trésorerie)
  • Lettrer les comptes Fournisseurs, Clients, Banque et faire le rapprochement bancaire
  • Etablir et enregistrer la paye
  • Classer les chèques et les factures
  • Saisir les écritures comptables
  • Etablir le compte d’exploitation, le bilan et remplir les liasses fiscales y compris la TVA
  • Calculer les coûts de revient, marge, frais généraux,… pour la comptabilité analytique
  • Archiver les documents comptables
  • Pratique des logiciels : CIEL Compta, SAGE Gestion, SAGE Compta et SAGE Paye


FORMATION
2012-2015 études dcg dscg comptabilité
2010-2012 Licence de Comptabilité Générale, et préparation du Diplôme Supérieur de
Comptabilité Général (DSCG) INTEC, Paris

2009-2010 Diplôme Européen d’Etudes Supérieures en Management et Gestion des PME
Bac + 3, Ecole de Commerce Rise, Evry , bachelor management et gestion des Pme
Obtention du 2ème prix de Création d’entreprise et Félicitations du jury

Obtention du T.O.E.I.C. (niveau BAC Américain)

2007 D.P.E.C.F. (Diplôme du Premier cycle d’Etudes Comptables et Financières),
INTEC, Paris

2004-2006 U.F.R. de Gestion, Université Paris I Tolbiac

2004 Bac ES, Diplôme Français, Burkina Faso

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE
2010-2015 agent de quai chez ups

2010-2015 travaille dans le domaine associatif création de son association en 2013

2009 Employé de libre service, Simply Market, Ris-Orangis

2008 Assistant comptable, Cabinet d’expertise comptable DAVY AZOULAY, Noisy

2005 Employé administratif, Cabinet d’expertise comptable HENRY ARBOURDIN, Paris

CENTRES D’INTERET

Pratique du football en club, natation et cyclisme