jeudi 30 avril 2015

cours d'économie

video
association culturelle burkinabè  a besoin de vos dons pour  réaliser ces projets d'entraide sociale en afrique et en europe .vous pouvez envoyer vos dons au 9 rue du chateau d'eau ris orangis 91130 France  chez monsieur ouedraogo frederic le trésorier si  envoie de chèque libéllé à l'ordre de l'association culturelle burkinabè nous sommes en partenariat avec la mairie de paris et bnpparisbas

jeudi 2 avril 2015

dissertation : la politique americaine face à la crise de 1929

notion essentielle à mettre dans la dissertation : je n'ai jamais cru que dans notre système capitaliste les gens doivent être  pauvres . Je crois qu'ils sont pauvres  parce que nous n'avons pas  assez  de cervelle pour diviser  chaque année notre revenu national et les empêcher d'être pauvres . Harry Hopkins conseiller du président  Roosevelt

Le plus  de cervelles  fait penser à l'ambition  du New Deal  d'une plus grande réactivité  pour faire  face à la crise  de 1929 .
La première idée importante  est de mettre en évidence  la naissance de l'interventionnisme . Pour la première fois dans l'histoire économique  , l'Etat  intervient  massivement  pour faire face  au dysfonctionnement  du marché . Sur le plan économique  ,l'investissement  public va se substituer  à l'investissement  privé  à travers  la politique des grands travaux . Sur le plan social , le chômage apparaît pour la première fois  comme un mal  social ce qui justifie  les premières mesures  de protection  des salariés  et des chômeurs .

Cependant , l'intervention  de l'Etat ne sonne  pas  pour  autant  la fin des mécanismes de marché , Beaucoup  de décisions relèvent de  l'encadrement  de ces mécanismes : sécurisation des marchés financiers , normalisation  des relations sociales . En final , il y'a bien  rupture  avec la mise en œuvre  de politiques  conjoncturelles actives  mais  sur le plan structurel  l'économie  américaine  reste  fondamentalement libérale et le marché  reprendra d'ailleurs  toute  sa place  après la Seconde guerre mondiale .

mardi 17 mars 2015

Un monde en quête de cohésion

Aux états -unis , au cours des années 1930 on assiste à un durcissement des conflits sociaux  avec la montée en puissance  des syndicats . les effectifs augmentent dans des proportions   très significatives  et les conflits deviennent de plus en plus  violent .

En France , le mois qui sépare l'élection du Front Populaire  de sa prise  de fonction est une période  marquée  par des conflits  très importants . En final , toute l'industrie  est touchée  ainsi que le commerce et les grands magasins .L'ensemble  du secteur  privé est  concerné , soit directement  par la grève , soit  par des problèmes d'approvisionnement  en matières premières et en énergie . les grèves de 1936 marquent  la rupture puisque  le mouvement social prend une forme différente  de celle des conflits  passés avec  l'occupation des usines  ce que l'on appellera  la grève  sur le tas .


L'absence  de cohésion  se fait également  ressentir  à l'échelle internationale  en premier lieu  sur le plan commercial . Dans ce domaine  , on assiste à une montée  en puissance  du  protectionnisme  dans le monde . les premières  mesures de protection  du marché intérieur  sont  prises aux états unis  suivies très rapidement  par des réactions  du même ordre un peu  partout dans le monde .

Sur le plan monétaire  , la crise provoque  la fin du SMI . l'éffondrement  de celui ci est précipité par la dévaluation  de la livre en 1931 . une dernière tentative  est menée pour rétablir  l'étalon de change  or lors de la  conférence de londres en 1933

Les années 1930 : les années sombres

Aux états unis , la crise financière se transforme en crise bancaire . Les banques  sont  victimes  directement de la crise boursière  en raison des prêts  qu'elles ont accordés . Les banques  ne pouvant faire face  à cette demande  de retrait massif , le système  bancaire  enregistre  en conséquence une multiplication  de faillites  qui s'enchaînent  dans un processus cumulatif  de perte de confiance .

Pour les entreprises  industrielles , à la raréfaction du crédit liée aux difficultés bancaires vient s'ajouter la contraction des débouchés , deux facteurs  qui provoquent   l'arrêt  brutal  des investissements  malgré la baisse des taux d'intérêts . Pour écouler  leur production  , les industriels  sont contraints  de baisser les prix , faisant ainsi  entrer  l'économie américaine  dans la déflation .

L'impact de ces difficultés  sur l'emploi est considérable , le taux de chômage se rapproche  des 25 pour cent  de la population active  en 1933 et les salaires connaissent une baisse significative .

A travers le new deal , l'administration  américaine  cherche à relancer l'économie . la mesure la plus emblématique  et la plus connue est le programme de Tenessee-Valley Authority (mai 1933) . A travers cette  organisation  se met en place  une politique de grands travaux  qui annonce les politiques keynésiennes  s'appuyant  sur  le mécanisme  du multiplicateur  d'investissement .

La sécurisation  des marchés  financiers  est également  une des priorités  du  gouvernement . A cet effet  , la loi sur la vérité  des actions est votée en 1933  afin qu'une plus grande transparence  soit de mise  lors de l'émission  de nouveaux titres . Historiquement  plus importante  encore , la décision  de 1934  de créer la SEC (Securities and exchange  Commission) qui , depuis lors  est charger de surveiller les activités boursières .


Le new deal se traduit enfin par un virage  plus social  dans la politique américaine  avec  des mesures  visant à améliorer  les conditions de travail et  de vie des salariés .

En France , l'originalité  dans les politiques   mises en oeuvres  apparaît plus tardivement avec l'arrivée du Front populaire  en 1936 .. L'originalité  réside  içi dans la volonté içi dans la volonté d'inverser  l'ordre des priorités entre le financier , l'économique  et le social .


La politique menée  qualifiée de politique  du pouvoir  d'achat  repose  essentiellement  sur la mesure  phare de réduction  du temps  de travail . En conséquence  la durée légale du travail  hebdomadaire  passe de 48 heures à 40 heures , modifiant  ainsi considérablement  la réforme de 1919    qui avait  institué  la journée  de 8  heures  à raison de 6 jours par semaine .

samedi 14 mars 2015

de la grande guerre à la grande crise

Après la meurtrière  parenthèse de la première guerre mondiale , les grandes puissances économiques vont reprendre  leur élan  dans le cadre du capitalisme libéral hérité de la révolution  industrielle . Toutefois , les rapports de force ont changé , les états unis ont , en effet , profité  de leur participation militaire tardive au conflit . on peut même considérer que le nouveau monde  à tiré profit   commercialement  et surtout financièrement du conflit sur le vieux continent .

Les états unis vont surmonter  la crise de reconversion  de l'après guerre . (retrouver une production civile ) et connaitre  une période  de prospérité  comme jamais  ils n'en ont connu  jusque -là .L'Amérique  devient  la puissance économique  dominante , les  Américains  consomment alors  la moitié   de l'énergie  électrique   mondiale . Les ressorts de cette expansion sont à chercher  dans l'efficacité   apportée par le  taylorisme .

Les Américains découvrent alors l'ère  de la consommation et de la  production de masse . Si les biens  d'équipement ménagers se diffusent ( réfrigérateurs, radiateurs , aspirateurs ...) L'évènement  économique majeur  de cette époque  reste l'avènement  de l'automobile   comme  produit  accessible  au plus grand nombre .

Toutefois la crise  de 1929 oblige  à revoir  l'analyse  économique  des années  1920 et à considérer  comme factice la prospérité   observée  au cours  de cette  décennie . La croissance  reposerait  notamment  sur le caractère  artificiel  de la hausse  de la demande stimulée à la fois par la publicité  et par le crédit .


Les performances  de l'industrie  américaine  semblent  justifier la hausse des cours boursiers . Cependant   , il est beaucoup  plus surprenant  de constater  que les deux phénomènes ne se réalisent pas  dans les mêmes proportions . la rationalité économique  perd encore un peu plus de sa substance en juin 1929 lorsque les chiffres de la production automobile  commencent à chuter  , alors que les cours boursiers  continue leur  progression  à la hausse ..


Début octobre , les cours boursiers  deviennent très instables . la catastrophe  débute  le jeudi noir " du 24 octobre  1929" et  se poursuit  le mardi noir  du 29 octobre  . 16 millions de  titres   sont offerts  à la vente  et les cours  chutent  à nouveau  de plus de 40 points . la chute  ne s'arrêtera plus jusqu'en 1993 et la crise va se diffuser à l'ensemble  de l'économie américaine .


Il est bien évident  que le Krach boursier  est la suite logique de la folie  spéculative . Pour certains  auteurs , la spéculation est la conséquence  d'une politique  monétaire laxiste  de la banque centrale  américaine  favorisant  l'endettement  des agents  à des  fins  de placements boursiers.



Mais s'il y a eu crise boursière , celle çi s'explique  aussi par la faiblesse  de l'économie  réelle . L'analyse des faiblesses  de l'économie  réelle  renvoie   à la question de la surproduction ou de la sous consommation . on peut à ce titre constater que les années 1920 restent marquées par l'émergence  de la production  de masse et l'idée que la consommation ne parvient  à s'ajuster  que par un certain nombre d'artifices( développement du crédit notamment )

vendredi 13 mars 2015

La révolution industrielle ou l'entrée dans le monde économique

Il est communément admis que la révolution industrielle à été précédée d'une révolution agricole . cette première  révolution industrielle à été précédée d'une révolution agricole . cette première  révolution se serait  déroulée  approximativement au cours  de la période  1680-1720 .Elle s'explique par des transformations dans l'organisation générale  de la production avec l'abandon de l'exploitation collective et la mise en place de parcelles individualisées . le souci de faire fructifier  leur domaine  va pousser à l'innovation  les grands propriétaires .

les surplus agricoles ainsi dégagés vont permettre un développement démographique jamais connu jusqu'alors . .  cette évolution démographique  contribue   à fournir des facteurs de production en plus grand  nombre  mais également à stimuler cette demande  . on peut considérer qu'il s'agit  là de deux éléments  importants dans le décollage de l'industrie .La réponse  apportée  par l'industrie  à la hausse  de la demande agricole n'a pu se faire que grâce à de multiples  innovations  dans la métallurgie et le textile .

Le passage de l'artisanat à l'industrie  ne peut se faire sans que certains individus n'en assurent  le financement . ces acteurs  , les capitalistes  vont faire appel  à d'autres agents  les "salariés " qui acceptent de vendre leur force  de travail dans cette nouvelle organisation  de la production . le capitalisme  va ainsi prendre forme au cours du 19 siècles avec l'apparition des sociétés anonymes  (vers 1856 en angleterre et vers 1867 en france )

Histoire économique de la révolution industrielle à la seconde guerre mondiale

Débutée à la fin du 18 siècle au Royaume -uni et se diffusant au cours du 19 siècle, la révolution industrielle  génère  des mutations économiques , avènement du capitalisme et du libéralisme , mais également des changements essentiels dans le fonctionnement même des sociétés  avec  l'apparition des classes sociales  puis rapidement leur rivalité  .

si la Première guerre mondiale met un coup d'arrêt à cette expansion et marque  la fin  de la domination européenne , les nouvelles règles économiques et  sociales  qui semblent sources de progrès se généralisent au  cours des années 1920 qui se terminent par la grande crise de 1929 .


cette crise va plonger les pays  industrialisés dans des difficultés suffisamment importantes pour  que  de nouvelles approches  en matière de politique  économique  soient adoptées. les années 1930 vont ainsi annoncer les interventions    que de nombreux  états  vont mettre en place dans le domaine économique  et social de façon significative  encore après la seconde guerre mondiale